Valérie MASSON-DELMOTTE

Co-Présidente du groupe n°1 du GIEC, chercheur en paléoclimatologie au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement

Valérie Masson-Delmotte est co-présidente du groupe de travail I du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pour le sixième cycle d’évaluation, et directrice de recherches en sciences du climat au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) de l’Institut Pierre Simon Laplace, à l’Université de Paris Saclay.

Centralienne, après un doctorat en physique des fluides, elle a mené des recherche sur la quantification et la compréhension de la variabilité passée du climat et du cycle de l’eau, les informations climatiques provenant des carottes de glace, la réponse du climat aux forçages naturels et anthropiques, les rétroactions climatiques, les changements climatiques abrupts, les calottes glaciaires et le niveau de la mer.

Avec 250 publications scientifiques, elle est l’une des scientifiques les plus citées dans le domaine des géosciences depuis 2014.

Elle est extrêmement active dans le domaine de la vulgarisation et de la communication scientifique et a contribué à plusieurs ouvrages sur le changement climatique destinés aux enfants et au grand public.

Ses contributions scientifiques ont été reconnues par plusieurs prix prestigieux, tels que le prix Descartes de la Commission européenne en 2008 pour le projet EPICA, le prix Irène Joliot-Curie en tant que femme scientifique de l’année 2013, le prix Martha T.

Muse pour la science antarctique en 2015, le prix Nature’s 10 en 2018, la médaille d’argent du CNRS en 2019, la médaille Milankovicz de l’Union européenne de géophysique en 2020 et la médaille du président du Comité scientifique pour la recherche antarctique en 2020.

Intervention

Vendredi 1e octobre
13h30

Thématique : Sciences et santé intervenants 2021
Hubert Vialatte
Kareen Maya Levy
Menu