Programme Le Monde Nouveau

Des débats et des experts à Perpignan

Santé, énergie, mobilité, agriculture… le Monde Nouveau explorera, en six grandes thématiques, et autant de grands débats, les problématiques en lien avec le monde de demain.

Orchestrées comme des shows lives dans le Grand Auditorium du Palais des Congrès de Perpignan, elles seront l’occasion de célébrer les innovateurs les plus prometteurs et seront organisées autour d’un grand témoin reconnu pour son engagement. Tour à tour, ce grand témoin convoquera sur scène des spécialistes de la question, des entrepreneurs engagées et des innovateurs locaux inspirants.

Parmi les personnalités présentes, on enregistre la présence de Perrine Hervé-Gruyer, Fondatrice de la ferme du Bec-Hellouin, Michal Kurtyka, Président de la COP24, Michelle Sabban, Présidente du Fonds vert R20 pour les femmes, Erik Orsenna, écrivain, Laurence Tubiana, économiste et directrice de la Fondation Européenne pour le Climat, Michel Derdevet, secrétaire général d’Enedis, Jean-Pierre Goux, initiateur et auteur du Siècle Bleu, etc.

Un Comité d’Honneur réuni également d’autres grandes figures du combat écologique qui ont apporté leur vision pour nourrir le programme : ainsi, Jean Jouzel, climatologue et glaciologue et ancien Vice-Président du GIEC ; Cyril Dion, écrivain, réalisateur et militant écologiste français ; Claire Nouvian, militante écologiste française et Fondatrice de Bloom ; Jean Nouvel, architecte et Bertrand Piccard, psychiatre et aéronaute à l’origine du projet Solar Impulse participent pleinement à l’aventure.

Vendredi 29 mars, 9 h – 12 h

100% d’énergies renouvelables à l’horizon 2050 : mythe ou réalité ?

Michèle Sabban,  présidente du R20 et femme politique, Michal Kurtyka, président de la COP24, Michel Derdevet,  secrétaire général d’Enedis et Jean-Pierre Goux, chercheur et écrivain initiateur du Blue Turn Project évoqueront les avancées et les innovations en matière d’énergie solaire, photovoltaïque, thermique, éolienne, marémotrice, hydroélectrique, de géothermie et de biomasse.

Vendredi 29 mars, 14 h – 16 h

Demain tous transhumains ?

Au cours de ce débat, il sera question de E-santé et chirurgie robotisée, des avancées de la recherche, des neurosciences et les bio- cosmétiques, ainsi que les nouveaux services à la personne qui vont se développer au cours des prochaines décennies.

Samedi 30 mars, 10 h – 12 h

Mieux manger pour sauver la planète ?

Agriculture et alimentation au programme de ce grand débat en présence de Perrine Hervé-Gruyer, fondatrice de la Ferme du Bec-Helloin. Au menu : l’agriculture 2.0, la permaculture, l’hydroponie, l’alguaculture, l’agroforesterie, la viniculture, les régimes végétariens ou vegans, le locavore et les nouveaux systèmes d’approvisionnement de nos villes.

Samedi 30 mars, 14 h – 16 h

Smartcities : nos villes en transition

L’aménagement et les questions de mobilité sont au centre du débat des smartcities auquel prendront part l’architecte Jean Nouvel et Carlos Grau, directeur général de Mobile World Capital Barcelona Fondation (MWCB). On y abordera les équipements et nouveaux matériaux, la domotique, la gestion des réseaux et des flux, les architectures et territoires durables, la mobilité partagée, connectée et autonome, les nouveaux moyens de transport.

Samedi 30 mars, 17 h – 19 h

Le zéro déchets est-il une utopie ?

Laurence Tubiana, économiste et spécialiste des questions climatiques partagera son analyse de la protection de l’environnement. Le zéro-déchet, l’économie circulaire, les nouvelles filières et solutions recyclage, la préservation des sols et des ressources, la mode éthique et les nouveaux matériaux… autant de sujets qui préoccupent une planète soucieuse de son avenir environnemental.

Dimanche 31 mars, après-midi

Nouvelles citoyennetés : la vraie révolution !

L’écrivain et membre de l’Académie française Erik Orsenna propose une réflexion philosophique, mais particulièrement pragmatique sur les nouvelles formes d’engagement et de solidarité, sur la démocratie participative, l’e-citoyenneté et l’open-data. L’occasion aussi d’échanger sur les nouveaux modes de travail et de formation.

Menu