Energies renouvelables

Les énergies renouvelables ont le vent en poupe en Allemagne

Nos voisins germaniques, qui ont décidé d’abandonner le nucléaire d’ici 2022, estiment que les énergies renouvelables représenteront 65% de sa production totale d’ici 2030.

Les énergies renouvelables sont devenues en 2018 les principales sources d’énergie en Allemagne devant le charbon et représentent un peu plus de 40% de la production nationale d’énergie, selon une étude rendue publique en fin de semaine dernière par l’Institut des sciences appliquées Fraunhofer.

L’Allemagne, qui a décidé d’abandonner le nucléaire d’ici 2022 et prévoit une sortie ordonnée à plus long terme de l’énergie au charbon (38% de la production en 2018), estime que les énergies renouvelables représenteront 65% de sa production totale d’ici 2030.

 

Le charbon en net recul

L’étude de Fraunhofer montre que la production d’énergie solaire, éolienne, de biomasse et hydroélectrique a augmenté de 4,3% l’an dernier pour représenter 219 térawatt-heures (TWh) d’électricité. La part de cette énergie verte était de 38,2% en 2017 et de seulement 19,1% en 2010. L’énergie solaire a augmenté de 16%, à 45,7 TWh, grâce à un été chaud et prolongé. L’industrie éolienne a produit 111 TWh, soit 20,4% de la production totale d’électricité en Allemagne.

Les centrales au charbon utilisant du charbon importé ont fourni 75,7 TWh, soit 13,9% du total. L’hydroélectricité n’a représenté que 3,2% de la production d’électricité, avec 17 TWh, à cause des faibles précipitations. La production de biomasse a représenté 8,3%. Les centrales à gaz ont représenté 7,4% du total et l’énergie nucléaire 13,3%.

Menu