2019 : le climat est aux énergies renouvelables – LDDM

2019 : le climat est aux énergies renouvelables

La France vue du ciel, photographiée par Yann Arthus-Bertrand, nous avait émerveillés. La Terre vue de l’espace imprime une émotion plus grand encore, comme en témoigne la poignée d’astronautes à qui l’expérience est réservée. Mais voilà qu’un Français a réussi la prouesse de modéliser cette vue époustouflante pour la partager avec le plus grand nombre. Ce Français c’est Jean-Pierre Goux. Scientifique spécialiste des questions environnementales, il sera à Perpignan pour Le Monde Nouveau.

Instinct de protection

L’ingénieur a co-conçu «Blueturn», une application qui reproduit cette vue plongeante sur la planète bleue. Un artifice imparable pour réveiller l’instinct de protection, et de survie, des humains. Car il est (plus que) l’heure de s’emparer des solutions existantes pour préserver le climat et avec lui la planète, et avec elle les espèces. Plusieurs outils sont maintenant à la disposition de tous pour décarboner la Terre. Et il n’existe pas de petites économies d’émissions de CO2 : photovoltaïque, éolien, hydrogène, biométhanisation… professionnels ou particuliers, tout le monde peut agir. Et là encore, c’est le local qui vient au secours du global. Les solutions développées ou exploitées en région Occitanie sont nombreuses et efficaces à toutes les échelles. L’hydrogène par exemple, «carburant vert du futur» promu par l’Europe, il est déjà le moteur d’HyPort, le projet lancé par la Région pour développer les offres de service d’hydrogène vert (produit par des énergies renouvelables) dans les zones aéroportuaires pour les avions, engins de pistes, navettes. Toulouse et Tarbes sont partenaires, Perpignan frappe à la porte. Perpignan où une usine de méthanisation doit justement voir le jour à côté de l’aéroport. Du biogaz y sera produit dès le mois de novembre. Et c’est encore à Perpignan qu’Akuo Energy a innové en posant 70 000 m2 de tuiles photovoltaïques sur les toits du marché Saint-Charles. 15 % de la consommation annuelle de la ville (120 000 habitants) y sont produits. 100 % renouvelable. 100 % propre. Soleil mais aussi vent rythment les territoires d’Occitanie. Les éoliennes terrestres vont bientôt voisiner avec des fermes éoliennes offshore pilotes à Gruissan et Leucate. Le plus grand projet éolien flottant en France verra ainsi le jour sur le littoral d’Occitanie.

Énergie positive

Autant d’initiatives qui convergent toutes vers un seul objectif : devenir la première région à énergie positive d’Europe en 2050. Du local au global, encore. Où comment les initiatives de territoires volontaires et ambitieux ouvrent la voie, inspirent et irriguent des espaces plus grands.

Les solutions sont déjà là, au plus près, à portée de main et de bonne volonté. Il appartient à chacun de s’en saisir, «pour changer le monde», répète Éric Scotto, fondateur du premier producteur indépendant d’énergie renouvelable en France, Akuo Energy (lire ci-dessous). Collectivités, entreprises, particuliers… chacun à sa mesure, peut participer aujourd’hui à dépolluer et protéger la planète bleue. Des gestes citoyens au service de tous, et au service de demain. Tous sur la même planète. Tous à Perpignan les 29, 30 et 31 mars pour un Monde Nouveau.

Pourquoi serez-vous à Perpignan ?

Pour moi, l’environnement est un engagement de très longue date. Comme professeur, comme activiste, et parfois aussi comme politique, je me consacre à la défense de notre planète. Pour cette raison, je vais participer aux rencontres du Monde Nouveau à Perpignan.

La planète souffre. N’est-ce pas déjà trop ?

Parfois, lorsqu’on regarde toutes ces menaces qui pèsent sur nous, tous ces événements extrêmes, ces dégradations dont nous sommes la cause, on peut perdre espoir. En même temps, regardons en arrière et où nous en étions il y a vingt ou trente ans. Ces questions de protection de l’environnement étaient totalement ignorées. On avait l’impression de ne pas avoir de réponse. Et qu’on ne pouvait rien faire à l’échelle personnelle, à l’échelle collective ou au niveau d’une nation. Aujourd’hui, on se rend compte que l’on peut agir, ne serait-ce que par notre comportement.

Par exemple ?

Prenons le cas de l’alimentation : si on consomme beaucoup moins de viande, et cela sera bon pour notre santé, on contribue de façon très importante à tous les biens communs de l’environnement. C’est aussi la manière de se transporter, de vivre plus sobrement, d’arrêter de surconsommer. Cela est tout à fait envisageable.

Peut-on agir vraiment localement ?

On se rend compte que pour avancer, il faut pouvoir élaborer des solutions, qu’il faut pouvoir imaginer. Cela ne se fait pas dans l’abstrait. Cela se fait dans des lieux particuliers, à l’échelle d’un territoire particulier. Et en Occitanie, les sujets sont nombreux. L’agriculture, la pêche, dans la recherche, l’éducation… Ce n’est pas en déléguant à je ne sais qui à Paris qu’on pourra prendre les décisions et innover dans tous ces domaines. Les territoires, c’est le bon endroit, la bonne échelle où les solutions doivent s’imaginer, se construire, où l’on peut négocier ensemble, trouver des consensus et la force d’agir collectivement. Perpignan et l’Occitanie, c’est un bon espace pour pouvoir imaginer demain.


«Aux citoyens d’agir»

Directrice générale de la Fondation européenne pour le climat et membre du Haut conseil pour le climat créé par Emmanuel Macron.

Laurence

Tubiana


«Un nouveau modèle énergétique durable existe»

Producteur d’électricité depuis 2003 (notamment à Fitou), Akuo Energy a vite passé la vitesse supérieure pour maîtriser toute la chaîne de l’énergie. Aujourd’hui, la société présidée par Éric Scotto est numéro un. Devenue premier producteur indépendant d’énergie renouvelable en France, Akuo pèse plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie quelque 400 salariés dans une trentaine de pays du monde dont la moitié en France. «On développe, finance, construit des centrales à partir d’énergies renouvelables, détaille Éric Scotto. On propose un nouveau modèle énergétique décentralisé et durable». Akuo s’est diversifiée géographiquement «pour pouvoir exploiter toutes les ressources naturelles : vent, eau, bois…», explique Éric Scotto.

«Nous ferons de grandes annonces à Perpignan»

Et si l’entrepreneur pose ses valises à Perpignan pour le Monde Nouveau, c’est aussi parce qu’il entretient un lien particulier avec la ville et la région. «Nous avons couvert les toits du marché Saint-Charles du 70 000 m2 de tuiles photovoltaïques, soit une puissance de 9 MW qui assure 15 % de la consommation annuelle de la ville, souligne-t-il. Nous avons été visionnaires sur l’aspect des toitures de demain avec ces tuiles solaires et nous ferons encore de grandes annonces à Perpignan !». Une «annonce mondiale puisqu’on est au centre du monde», sourit Éric Scotto. La fondation Akuo est partenaire du Monde Nouveau après avoir été associée à la production de «Demain», le film de Cyril Dion. «On est convaincu qu’un monde nouveau ne peut exister que par l’exemple et la promotion de nouveaux modèles sociétaux et économiques. On l’a montré dans ce film avec d’autres visions de l’agriculture, de la finance, de l’environnement, de la démocratie, de l’éducation». Une vision «intégrée à notre société, assure Éric Scotto. Il y a du sens dans notre entreprise et nos salariés en sont conscients». C’est cette vision moderne qu’Akuo vient promouvoir à Perpignan du 29 au 31 mars : «Nous allons montrer que des solutions existent et qu’il ne tient qu’aux citoyens, à nous tous, de s’en emparer pour changer le monde».

 

– La Dépêche du Midi

Menu