COP25 : pas d’accord avant samedi matin

Pas d’accord avant samedi matin

Ce vendredi, jour de « Fridays for future », les manifestations du vendredi pour le futur menées par les jeunes du monde entier, était aussi le jour de la clôture de cette Cop25.

Pour les jeunes activistes pour le climat, nombreux à Madrid, ce « Fridays for future » avait forcément un goût spécial puisqu’il coïncidait avec la déclaration finale des pays réunis depuis deux semaines. Manifestant autour et même à l’intérieur du site pour maintenir la pression sur les chefs de gouvernement, ils ont partagé la soupe à la grimace de tous les participants un peu après 19 heures. Quand le briefing à la presse d’Andres Landerretche, le coordinateur de la présidence chilienne de la Cop, s’est transformé en « teaser ». Une bande-annonce de déclaration finale qui différait l’annonce d’éventuels accords sur le climat au lendemain matin, soit ce samedi 14 décembre.

“On reste optimiste”

“Il ne reste que peu d’heures pour trouver un accord, a résumé la présidence chilienne. Les yeux du monde sont sur nous et on va travailler dur, et aussi longtemps qu’il faudra, à le trouver. On reste optimiste”. La France, elle, a multiplié les réunions vendredi matin, après-midi, soir et une était encore programmée cette nuit. Rappelant que l’an dernier, la Cop24 à Katowice s’était finalement achevée dans la nuit du dimanche au lundi. “On a des chambres jusqu’à dimanche”, a rassuré la délégation française.

Menu